Flat track MULE HONDA

Flat track MULE HONDA XR 650 R

Le Flat track moto MULE à moteur HONDA est l’archétype du Flat track street super préparé. Le sorcier et préparateur de la marque travaille ainsi sa réputation mondiale. Les plus grands pilotes européens lui achètent donc ses créations au style remarquable et unique. Toutes les créations MULE affichent une réelle élégance. Elles présentent les critères majeurs qui font d’une moto une vraie moto de Flat track.

Comme tout bon Flat track bike street, l’habillage est minimum. La carrosserie se réduit ainsi à sa plus simple expression. La ligne d’échappement se positionne latéralement afin de ne pas gêner le conducteur. L’allègement est plus que drastique. Le reste du cadre, le bras oscillant et les jantes de ce 650 XRR se transforment au grès de la préparation. Ils ne sont pas d’origine. On remarquera aussi que sur cette création le freinage avant a complètement disparu.

Pièces Flat track constructeur

Flat track MULE HARLEY DAVIDSON

Flat track MULE HARLEY DAVIDSON

MULE s’est ainsi penché sur le Flat track moto street HARLEY DAVIDSON. Il a travaillé le modèle 1200 Sportster qui n’avait pas présenté de réelle évolution depuis de nombreuses années. Le team MULE a dévoilé ainsi une préparation magnifique. Elle est prête à courir et terroriser toutes ses concurrentes. Les bike street adversaires auront fort à faire pour rentrer en compétition contre ce modèle.

Cette HARLEY DAVIDSON Sportster Flat track a connu sa première personnalisation en street tracker à partir de 2010. Le bloc est resté celui du bicylindre en V de 1 200 cm3. Il est accouplé à une transmission à cinq vitesses. La moto arbore également une livrée grise et argent avec des accents de rouge. Les modifications comprennent donc principalement un réservoir de carburant, une section arrière personnalisée, une fourche PAOLI. Du coté des amortisseurs arrière, RACE TECH fournit ainsi le service. Les freins BREMBO et l’instrumentation MOTOGADGET équipent également ce proto.

Flat track MULE à la demande

Les travaux s’effectuent à la demande du propriétaire. Ils comprennent la peinture de la carrosserie. Le nouveau système d’échappement céramique optimise finalement la performance du moteur. Un carburateur Mikuni améliore enfin l’admission et gonfle la bête. Coté boite un kit de changement de vitesses Storz permet ainsi de donner de la dynamique aux passages des vitesses.

Flat track MULE HARLEY DAVIDSON SPORTSTER

Une jauge de marque MOTOGADGET multifonction a été retenue. Elle comprend un tachymètre analogique d’une capacité maximale de 8000 tr/min ainsi qu’un compteur de vitesse digital. Le point mort est signalé, les témoins de clignotants, warning et phare sont également raccordés.

Les roues en aluminium proviennent d’une KAWASAKI des années 1980. La peinture est noire. Un train complet de pneus de piste Maxxis a été monté.

Le freinage vient de chez BREMBO et le système comprend deux étriers à quatre pistons. Les disques flottants à l’avant proviennent d’un modèle DUCATI.

Jante moto

Préparation Flat track MULE

MULE Flat track moto est un préparateur de motos de Flat track basé aux États-Unis. Il a été fondé par le célèbre pilote et mécanicien de course, Joe Kopp. Il a commencé à construire des motos de course pour sa propre utilisation en compétition. Sa passion pour la course et son savoir-faire technique ont rapidement attiré l’attention des autres pilotes de Flat track moto. Il a alors commencé à construire des motos pour d’autres pilotes. Il s’est rapidement fait un nom dans le monde de la course de Flat track.

Flat track MULE HARLEY DAVIDSON
Flat track MULE HARLEY DAVIDSON

MULE moto est donc connu mondialement pour ses préparations de haute qualité pour les motos de Flat track. Les motos de course construites par MULE moto sont ainsi équipées de moteurs de haute performance. Les châssis et suspensions sont personnalisés. Les freins et les pneus sont prévus pour la compétition. Les pilotes qui utilisent les motos MULE ont remporté plusieurs victoires en championnat. Ils ont fait de nombreux podiums dans les compétitions nationales et internationales.

Innovation Flat track MULE

FLAT RACK MULE INNOVATION
FLAT RACK MULE INNOVATION

MULE Flat track moto innove beaucoup dans le monde de la course de Flat track moto. Il a donc été un des premiers à utiliser des moteurs à refroidissement par eau pour les motos de Flat track. Cela a permis d’améliorer considérablement les performances des motos. Il a également développé des technologies innovantes pour les suspensions et les freins. Cela a permis aux pilotes de MULE de naviguer efficacement sur les pistes de terre, de sable et de gravier.

MULE Flat track moto reste un préparateur de motos connu pour ses préparations remarquables dans le monde de la course. Ses motos de course possèdent des moteurs performants, des châssis et des suspensions au top et dse freins et dses pneus taillés pour la compétition. Les pilotes qui utilisent les motos de Flat track MULE mettent toutes les chances de leur coté pour remporter de nombreux titres en compétition nationale et internationale.

La recette d’une préparation de Flat track MULE

Le moteur revu et corrigé

Le moteur est le cœur de la machine et sa préparation est essentielle pour la performance. MULE travaille sur la puissance, l’accélération et la fiabilité du moteur. Pour augmenter la puissance, les préparateurs cherchent parfois à augmenter la cylindrée du moteur, modifier l’architecture moteur ou installer un système d’échappement plus performant. Afin d’améliorer la transmission, l’installation d’un embrayage plus performant est souvent un élément clef. Pour améliorer la fiabilité, les préparateurs utilisent généralement des pièces de qualité supérieure ou installent des systèmes de refroidissement améliorés.

Le châssis travaillé

Le châssis est la clef de la maniabilité et de la stabilité de la moto. Les préparateurs travaillent sur la rigidité, la légèreté et l’aérodynamique du châssis. Pour augmenter la rigidité, les préparateurs utilisent des tubes plus épais ou des matériaux plus rigides. Afin de réduire le poids, les préparateurs utilisent des matériaux composites tels que le carbone ou l’aluminium. Pour améliorer l’aérodynamique la modification et la réduction de la taille du réservoir de carburant ou des carénages est une piste sérieuse.

La suspension optimisée

La suspension est responsable de l’absorption des chocs et de la tenue de route. Les préparateurs travaillent souvent la souplesse, la fermeté et la précision de la suspension. Pour augmenter la souplesse, il est possible d’utiliser des ressorts plus souples ou des amortisseurs plus progressifs. Pour augmenter la fermeté, c’est le contraire. L’emploi de ressorts plus fermes ou d’amortisseurs plus réactifs est la solution. Pour améliorer la précision, les préparateurs utilisent des composants de qualité supérieure et réglent les amortisseurs avec précision.

Le freinage

Les freines sont essentiels pour la sécurité et les performances. Travailler sur la puissance, la modulation et la durabilité des freins est indispensable. Pour augmenter la puissance, l’emploi de disques plus gros ou de plaquettes de frein plus souples est la solution idéale. Afin d’améliorer la modulation, les préparateurs utilisent souvent des étriers à plusieurs pistons ou des maîtres-cylindres à double effet. Pour assurer une meilleure durabilité, l’utilisation de composants de qualité supérieure ou l’installation de systèmes de refroidissement des freins est incontournable.

Les pneus

Les pneus sont le seul lien entre la moto et la piste. Les préparateurs travaillent sur l’adhérence, la résistance à l’usure et la longévité des pneus. Pour augmenter l’adhérence, utilisation de pneus à crampons plus prononcés ou à une bande de roulement plus large est un facteur important. Pour améliorer l’adhérence, les pneus en caoutchouc plus tendre ou avec une carcasse renforcée améliorent la performance.

MULE fait incontestablement partie des meilleurs préparateurs de Flat track aux États-Unis. C’est un experts en mécanique et en pilotage. Il travaille dur pour créer des motos performantes et fiables qui remportent des courses.

Histoire d’une transformation MULE

Si nous avions un Harley-Davidson Sportster d’origine et une envie irrépressible d’un street tracker de première qualité, nous appellerions probablement Richard Pollock. Plus connu sous le nom de Mule Motorcycles, l’homme possède une grande expérience et un talent indéniable. Il a une aptitude à construire des machines qui semblent tout droit sorties du circuit de terre pour prendre d’assaut la rue.

On ne le dirait pas en le regardant, mais ce Sportster Roadster de 2019 est en réalité une réalisation modeste selon les normes de Mule. Rien d’excessif ici, seulement des proportions parfaites, une spécification de pièces bien réfléchie et une multitude de touches personnalisées apportées comme lui seul sait le faire. La demande est venue d’un ami avec une demande spécifique pour un Sportster moderne comme donneur d’organes.

TRACKER MULE HARLEY DAVIDSON
TRACKER MULE HARLEY DAVIDSON

Le but de MULE

« Le but était de construire un Sportster modifié qui avait déjà un moteur de 1200 cc, à injection de carburant, monté sur caoutchouc », nous raconte Richard. « Sans exploser le budget. J’aimais vraiment les tés de fourche triples en noir brillant et les fourches inversées sur le modèle ‘Roadster’. Même s’ils ne sont pas haut de gamme, ils fonctionnent bien et ont belle allure. »

Richard a également conservé les commandes d’origine du Sportster, le compteur de vitesse et le phare au style classique, ainsi que le couvercle du filtre à air. « Je n’ai rien contre les couvercles de filtre à air ‘ham can’ de Harley », dit-il. « Et il contient un filtre à air K&N à l’intérieur, donc il y a une petite amélioration des performances. » Un ensemble de guidons plats Mule de 1″ a été ajouté à l’ensemble.

Bien qu’il soit plus grand que la plupart des modèles Sportster d’usine, le Roadster souffre toujours du problème commun aux cruisers ; il est bas à l’arrière. Donc, « corriger » la position de la moto était en tête de liste des priorités.

Richard voulait conserver les amortisseurs d’origine, il a donc choisi de travailler sur le bras oscillant. Les anciens supports d’amortisseurs ont été supprimés, et de nouveaux montés 6″ vers l’avant, avec des renforts sur mesure pour plus de solidité. Non seulement cela a relevé l’arrière, mais cela a également « assoupli » les amortisseurs rigides d’origine.

Détails techniques MULE

Comme c’est de coutume pour les flat trackers, ce Sportster street tracker roule sur des roues en magnésium de 19″, provenant de Sundance à Tokyo. Mesurant 2,50×19″ à l’avant et 3,50×19″ à l’arrière, et enveloppées de pneus Goldentyre DT, elles utilisent des supports personnalisés pour monter les disques de frein Harley et la poulie arrière. La finition époustouflante sur elles est d’une couleur « bronze brûlé » de Cerakote.

Un ami de Richard, Mel Cary, a fabriqué une petite paire de garde-boue en acier inoxydable, puis les a chauffés au chalumeau pour créer un effet bronze qui correspond aux roues. Ils se fixent directement sur les supports de garde-boue avant d’origine sur les fourreaux de fourche, évitant ainsi la nécessité de les supprimer.

Un détail que la plupart ne remarqueront pas au premier coup d’œil est la fixation rétro des repose-pieds de ce street tracker. « J’aime fabriquer mes propres ensembles de repose-pieds », dit Richard, « et cela inclut les caoutchoucs Bates que j’utilise sur toutes mes constructions de flat track et de street tracker. Ils procurent une sensation agréable sous vos pieds, contribuent aux vibrations traditionnelles d’Harley et sont disponibles neufs. »

Richard a fabriqué lui-même les supports de montage, ainsi qu’un réservoir de liquide de frein arrière, en utilisant un voyant emprunté à une Yamaha.

Echappement et moteur

L’échappement a également nécessité un certain effort pour être correct. Richard a conservé la section de 3″ de chaque tube collecteur contenant son capteur d’oxygène, mais a fabriqué le reste à partir de zéro. L’idée initiale était de suspendre à l’extrémité un silencieux de rechange destiné à une Indian FTR1200, mais cela ne s’est pas concrétisé.

« Comme le moteur est monté sur caoutchouc, l’échappement doit bouger librement avec le moteur jusqu’à son extrémité arrière », explique Richard. « Le silencieux était un peu lourd à suspendre au vent sans un support substantiel, donc j’ai opté pour un mégaphone Cone Engineering… beaucoup plus léger ! L’échappement est court et rentré très serré, donc une petite extension a été ajoutée pour éloigner la chaleur de l’amortisseur et de la courroie d’entraînement. »

Look MULE

HARLEY DAVIDSON XR 1200 MULE
HARLEY DAVIDSON XR 1200 MULE

Passant à la carrosserie, Richard s’est tourné vers Storz Performance pour un ensemble classique de réservoir et de carénage de flat track. Le réservoir est en aluminium et comprend des dispositions pour la pompe à carburant du Sportster moderne.

La section arrière en fibre de verre a été raccourcie d’environ 3″, puis équipée d’un coussin de siège de Saddlemen (« qui est aussi bon que possible », dit Richard). La queue est montée sur un sous-châssis personnalisé, avec de nouveaux supports de siège et une boucle arrière soignée, pesant beaucoup moins que les supports de garde-boue d’origine Harley.

Pour la livrée, Mule a commandé à David Tovar de SBK Paint à San Diego une combinaison inspirée de Yamaha en bleu, blanc et noir. Quelques graphiques de bon goût ajoutent à l’ambiance inspirée de la course.

Avec une apparence d’usine fraîche et aucune fausse note, ce Sportster street tracker est la preuve que vous n’avez pas besoin d’aller trop loin pour construire un Sportster qui a fière allure, à condition que, comme Richard, vous sachiez ce que vous faites.

Composants MULE

SP Tracker

SP TRACKER MULE
SP TRACKER MULE

Le SP Tracker a démontré son expertise exceptionnelle à travers plusieurs réalisations de transformation de motos. Parmi celles-ci, une Bonneville 2003 a subi une métamorphose impressionnante. La fourche Mule, caractérisée par des tés en aluminium Mule et des tubes de fourche proviennent d’une Yamaha YZF R6. Elle s’installe, accompagnée d’un guidon flat track en acier inoxydable. Les roues Morris accueillent de nouveaux moyeux et roulements, chaussées de pneus Flat Track.

L’ensemble possède une couronne en aluminium à l’arrière et un disque de frein Brembo. Deux disques Brembo de 320 mm à l’avant avec des étriers de frein Nissin 6 pistons viennent freiner la moto. Des éléments tels qu’un phare PIAA, des clignotants Motogadget, un compteur Motogadget sont montés. Une boîte à air en aluminium Motone, et une multitude d’autres modifications détaillées sont implantés. Côté moteur, un kit Wiseco 904cc, une culasse retravaillée, des gicleurs de carburateurs changés, des filtres à air K&N viennent propulser la moto. Une bobine d’allumage, des câbles et des bougies Nology accompagnent un pot d’échappement Mule. Celui ci offre non seulement une performance accrue mais également un son distinctif.

Tracker California

La création la plus récente est un Tracker léger et très maniable, basé sur une approche californienne. Arborant un magnifique réservoir en aluminium Mule, cette réalisation offre un équilibre optimal avec le moyeu arrière et la fourche d’origine, constituant ainsi un compromis judicieux entre style et performance.

Tracker So Britt

SO BRITT MULE
SO BRITT MULE

Le préparateur a également travaillé sur une Triumph SE de 2009, avec une série de modifications du châssis roulant. Le montage du kit radiateur d’huile Mule, de la béquille latérale Mule, de la fourche inversée R6, des tés de fourche en aluminium Mule, du guidon en inox Mule, et des roues en aluminium Mule de 19 pouces sont quelques-unes des améliorations notables. Des ajustements au moteur, au système d’échappement, à l’électricité et au freinage permettent d’obtenir un équilibre optimal entre performance et esthétique.

Catalina XR 1200

TRACKER CATALINA MULE
TRACKER CATALINA MULE

SP Tracker a entrepris la transformation d’une Triumph T100 Black injection de 2014 en une Catalina XR 1200. La suppression de la partie arrière du cadre, l’ajout d’une boucle arrière Mule amovible, l’installation d’une fourche R6 reconditionnée par Racetech Californie, des amortisseurs YSS de 360 mm, et d’autres modifications ont abouti à une moto unique. Les améliorations au niveau du moteur, du système d’échappement, de l’électricité et du freinage montrent l’engagement de SP Tracker à créer des machines à la fois performantes et esthétiquement remarquables.

Streetmaster

STREETMASTER MULE
STREETMASTER MULE

La Streetmaster est le résultat de deux années de travail intense de SP Tracker. Pesant seulement 136 kg grâce à l’utilisation intensive du titane et à la modification de la boîte de vitesses et la création d’un carter d’embrayage hydraulique léger, cette moto incarne la recherche de la perfection du préparateur. Bien que le coût ait été significatif, le résultat est une moto exceptionnelle, avec une version de course dérivée du prototype offrant une alternative plus abordable tout en conservant une grande partie de la performance.

BAFANG
BAFANG
ALLPOWERS
ALLPOWERS
FLAT-TRACK
FLAT-TRACK
TSAR BOMBA
TSAR BOMBA
PGST
PGST
LYZRC
LYZRC
INTEX
INTEX
KAMADO
KAMADO
BXT
BXT