L’histoire du Flat track racing

Les débuts des courses de Flat track

Le Flat track racing ou course de Flat track, également connue sous le nom de course de motos sur piste plate, a été introduite aux États-Unis dans les années 1910. Les premières courses étaient organisées sur des terrains agricoles et utilisaient des motos de route modifiées pour la compétition. Les pilotes devaient naviguer sur des surfaces de terre, de sable et de gravier, ce qui rendait la course extrêmement excitante et imprévisible.

L’âge d’or de la course de flat track

Au cours des années 1920 et 1930, la course de Flat track est devenue de plus en plus populaire aux États-Unis. Des circuits professionnels ont été construits dans des grandes villes à travers le pays, attirant des foules de spectateurs enthousiastes. Les pilotes célèbres comme Joe Petrali et Ralph Hepburn ont acquis une renommée nationale en remportant de nombreux titres de championnat. Les motos de course de Flat track de cette époque étaient équipées de moteurs de 45 et 61 pouces cubes et étaient considérées comme les meilleures du monde.

Le racing Flat track moderne

Au fil des ans, la technologie a évolué et les motos de course de Flat track ont été améliorées pour offrir des performances encore plus élevées. Les moteurs ont été gonflés, les suspensions et les pneus ont été perfectionnés. Les pilotes professionnels de Flat track continuent désormais de se disputer des championnats nationaux et internationaux, attirant des foules de passionnés. Les courses de Flat track modernes sont toujours considérées comme l’une des formes les plus excitantes de compétition moto avec des pilotes qui dépassent parfois les 200 km/h sur les pistes.

Le Flat track racing est un sport de compétition passionnant qui a une longue histoire et une riche tradition aux États-Unis. Depuis ses débuts dans les années 1910, ces courses ont évolué pour devenir l’une des formes les plus excitantes de compétition de moto, avec des pilotes professionnels de renommée nationale et internationale qui se disputent des championnats sur des pistes plates à travers le pays et en dehors du continent américain.

Le Flat track racing est désormais une discipline reconnue mondialement. Elle est très populaire aux Etats-Unis. Les pilotes de Flat track qui disputent le championnat US sont des professionnels et certains en vivent. En outre, certains pilotes américains qui se sont distingués en Grand Prix ont commencé par les disciplines sur terrain ovale comme le Flat track, Grass track (sur herbe), Dirt track ou Speedway.

Flat track racing aux US

Flat track racing en Europe

En Europe, ces disciplines restent dans l’ombre du motocross ou de la vitesse sur les circuits classiques. Néanmoins le flat track racing connaît un engouement très significatif. Des événements comme le Superprestigio de Barcelone ou des pilotes de GP tels que les frères Marquez viennent se frotter au gratin du flat track racing mondial contribuent à l’essor de cette discipline spectaculaire.

INDIAN Motorcycle renforce son investissement dans la croissance du sport moto européen avec la Dirt Track Riders Association (DTRA). Indian a annoncé son calendrier des courses INDIAN European flat track series à partir de 2020.

Depuis quatre ans, INDIAN Motorcycle développe son esprit de compétition. INDIAN s’engagea dans les courses de flat track du Championnat AMA Pro. La FTR 750 développée pour l’occasion a d’ailleurs poussé la marque à lancer sa FTR 1200 sur nos routes l’an passé.

Discipline plutôt méconnue en provenance des Etats-Unis, le flat track peine à percer sur le vieux continent. Toutefois, le constructeur américain tente de populariser cette discipline en Europe, notamment au Royaume-Uni, avec le soutien de la DTRA (Dirt Track Riders Association).

Cette compétition se veut ouverte à tous les pilotes, amateurs ou professionnels, par le biais d’une inscription gratuite, mais aussi avec de multiples catégories telles que la catégorie Hooligan, ouverte aux motos multicylindres de plus de 750cc basées sur des modèles routiers. Il existe également une catégorie pro ouverte aux machines légères et une catégorie vintage réservée aux modèles d’avant 1975.

Le flat track racing en France

C’est une certitude, en France, le racing a le vent en poupe ! Parmi l’une des plus vieilles compétitions de motos existantes, la spécialité renaît de ses cendres. Depuis une petite décennie grâce à une médiatisation portée par les pilotes de vitesse le mouvement s’étend. En France, il existe à ce jour quelques pistes homologuées et reconnues par la Fédération Française de Motocyclisme. Devant cet engouement, le flat track racing tricolore vole désormais de ses propres ailes. Il dispose de son propre cycle d’épreuves et ces premiers terrains homologués.

Pistes de flat track en France :
– Morizès (33)
– La Réole (33)
– Tayac (33)
– Miramont de Guyenne (47)
– Marmande (47)
– Mâcon (21)

C-RACER coque et carénage moto sur AMAZON

BAFANG
MOTOR
APPLE
APPLE
FLAT-TRACK
MOTOR BIKE
TSAR BOMBA
WATCH
PGST
ALARME
LYZRC
DRONE
INTEX
SPA
KAMADO
BARBECUE
BIKE
BIKE